Digérons le web 2.0

Vision du futur: les dangers du web2.0

Par • Oct 30th, 2007 • Catégorie: Digérons le Web2.0!

Voici ce qui nous attend, quand les Chinois seront tous sur le net:

spotplex

Voilà à quoi ressemble la home page de spotplex.com, un digg-like américain. Bien heureux celui qui a pris Chinois en LV2, parce que pour le quidam occidental, ce site ne présente aucun intérêt.

On nous assène que la richesse du web2.0, c’est l’utilisateur. En réalité, cette richesse est également une menace. Lorsque la majorité des internautes seront Chinois, on pourra dire adieu aux sites participatifs, à moins de se mettre tous au Chinois. Le contenu généré par les utilisateurs à l’échelle de la planète est un progrès incroyable pour le net, jusqu’à ce que la majorité des utilisateurs s’expriment avec des caractères inconnus pour une minorité (dont nous faisons, ou ferons partie). Que se passera-t-il lorsque les sites qui proposent un contenu généré par les usagers seront immédiatement remplis d’articles en chinois et en indien? Nous les deserterons et nous rabattrons sur des sites à contenu fermé, le bon vieux web1.0. Dans cette optique, nous pouvons alors nous réjouir du firewall gouvernemental qui censure le net en Chine.

Scénario catastrophe pour le web2.0. Cependant je n’y crois pas. D’une parce que les digg-like peuvent, je pense, assez facilement mettre en place un filtre par langue, ou tout du moins par alphabet. De deux parce que des niches nationales se créeront: Scoopeo, Fuzz et Wikio sont lus et alimentés en majorité par des francophones.

Contrairement à la Terre, le net est inépuisable et peut se construire à l’infini. Il y aura ainsi toujours de la place pour un site de plus, lorsque tous les autres seront en chinois.

[tag] web2.0, digg, wikio, fuzz, scoopeo, menace, futur, chine, chinois [/tag]

Tagged as: , , , , , ,

is
Tous les posts de

6 Responses »

  1. si il y avait que les chinois…

  2. Accessoirement le site est en coréen et je ne vois pas pourquoi il n’y aurait pas de digg-like dans ces langues. Ce n’est pas parce qu’une langue est dominante qu’il n’y a pas de place pour les autres langues sur Internet.

  3. Singulière remarque !
    Ne suffirait il pas de se mettre à la place de quelqu’un qui ne parle pas anglais(*) pour se dire depuis le début du web que ce truc ne sert vraiment à rien !?!

    (ne parle pas anglais et ne le lis pas évidemment (mais c’est moins évident pour les caractères chinois qui se lisent dans plusieurs langues et dialectes))

  4. Oups ! en plus je n’avais pas vu la photo dans le détail : ce n’est pas du chinois, c’est du coréen !!

    Je crois que je vais faire un post à propos des invasions belges dans les digg like 😉

  5. J’y suis allé, et on y trouve en effet beaucoup de messages en coréen… Cela dit, il suffit de cliquer sur langues pour ne garder que les messages dans la langue sélectionnée !

  6. Hum je ne vois pas vraiment en quoi il y a un problème là… la situation est exactement la même aujourd’hui, sauf que la langue dominante est l’anglais : ça n’empêche pas que la communauté internaute francophone est suffisament développée pour que Wikipédia, Wikio, Youtube… aient leur version française. Alors bien sûr si le gouvernement chinois sortait de ce système de censure moyennageux, peut-être qu’une grande part de l’info ne nous serait plus accesible, mais ça ne ferait pas diminuer la quantité d’info qui nous est destinée.

Laissez un commentaire

Les derniers articles

FarmBot | Open-Source CNC Farming
22 août 2016
Par gnoe
Personal BlackBox Company, PBC
25 juillet 2016
Par gnoe
DATA as a currency
10 mai 2016
Par gnoe
KPI dashboard for business
20 avril 2016
Par gnoe