Digérons le web 2.0

Adsblacklist: améliorez la pertinence de vos campagnes Adsense

Par • Août 13th, 2007 • Catégorie: Nom de domaine, SEM

J’ai récemment écris un article sur les noms de domaines et le service de pages parking proposé par Sedo. Pour rappel, une page parking est une page dont le contenu est principalement composé de liens payants. Ces sites sont également connus sous le noms de MFA: Made for Adwords. Ce système sert à exploiter facilement un nom de domaine sans avoir à créer de contenu particulier.

Si cette solution peut sembler attrayante pour le propriétaire d’un domaine, elle l’est beaucoup moins pour les annonceurs qui utilisent les réseaux de liens contextuels comme Google Adsense. Par expérience une campagne Adsense avec un objectif de ROI n’est pas des plus faciles à rentabiliser car on a peu de visiblité sur les sites qui la diffusent. Google ne permet pas de connaître les sites supports, et la marge de manoeuvre pour optimiser la campagne se limite à exclure certains sites de la liste de diffusion. Il y a un énorme travail d’exploration à réaliser afin de trouver les sites inadéquats et les exclure de la campagne, ce qui peut s’avérer assez couteux en temps.

Adsblacklist: améliorez la pertinence de vos campagnes Adsense

Adsblacklist.com consitue une aide précieuse pour ce travail. Ce site référence un grand nombre de pages parking et vous permet de créer des blacklists pour vos campagnes Adsense. L’offre d’Adsblacklist se décline sous 3 formules.

La première est gratuite et permet de consulter simplement leur base de données. Les sites peuvent ensuite être rentrés un par un dans votre campagne Adsense. La seconde vous permet de récupérer une liste de 200 sites prête à être uploadée dans votre filtre de campagne. Son coût est de £2,50 /mois. La troisième formule à £4,99 offre la possibilité de contrôler directement Adsense depuis Adsblacklist. Il y a également une option de mise à jour automatique de votre filtre Adsense, en fonction des nouveaux sites référencés par Adsblacklist.

Belle initiative pour contrer les dérives d’un système encore jeune. La position de Google n’est cependant pas très claire par rapport aux pages parking. D’un côté le discours servi aux annonceurs met en avant la complémentarité du contenu et des annonces, et la garantie de toucher un public réceptif à la problématique de l’annonceur. De l’autre côté Google met en place son propre système de parking: Google Adsense for domain, qui s’adresse aux détenteurs d’un grand portefeuille de domaines.

Extrait: « AdSense for domains allows domain name registrars and large domain name holders to provide valuable and relevant content on their parked pages. Parked domain pages generally have no content; however, by adding targeted ads, we hope to help users find what they are looking for. »

Le métier de Google, finalement, c’est de vendre des clics, le maximum de clics.

[tags] sedo, nom de domaine, parking, adsense, site [/tags]

Tagged as: , , , ,

is
Tous les posts de

2 Responses »

  1. Pourquoi partir du principe qu’une page parking ne convertit pas pour les annonceurs ?

    Une étude de WebSideStory dit justement que les visiteurs en provenance d’une page parking ont plus de chance de convertir que ceux qui viennent d’un moteur de recherche:
    http://www.websidestory.com

    Merci de noter également qu’une page parking n’est pas un site MFA (Made for AdSense) : contrairement aux sites MFA, les pages parking sont soumises à des contrôles très stricts en ce qui concerne la fraude au clic de la part de la société de parking comme Sedo.

  2. Merci pour ce commentaire.

    Si l’on part du principe qu’une page parking ne peut être accessible que par son url et non parce qu’elle est bien référencée dans les moteurs, on peut effectivement considérer que les clics qu’elles génère sont qualifiés. L’internaute n’est pas trompé par un contenu factice: il se rend directement sur la page parce que le nom de domaine est pertinent.

    En revanche, le principe même de la page MFA (Made for Adwords) implique une forme de tromperie et va à l’encontre du programme Google Adsense. Les liens contextuels portent bien leur nom: les annonces apparaissent sur une page dont le contenu est en rapport direct. Les internautes qui visitent la page sont fortement susceptibles d’être intéressés par l’annonce. Hors lorsqu’il n’y a pas de contenu, il n’y a aucune raison d’avoir des liens contextuels –> aucun contexte ne justifie le déclenchement des annonces.

    La page MFA est un leurre. La page parking ne l’est pas, à condition qu’elle ne soit pas référencée.

Laissez un commentaire

Les derniers articles

FarmBot | Open-Source CNC Farming
22 août 2016
Par gnoe
Personal BlackBox Company, PBC
25 juillet 2016
Par gnoe
DATA as a currency
10 mai 2016
Par gnoe
KPI dashboard for business
20 avril 2016
Par gnoe